Initiative citoyenne : nettoyons la nature de JOUY-SUR-MORIN

Initiative citoyenne

Comme beaucoup d’entre vous, nous avons fait le constat malheureux que notre commune de Jouy-sur-Morin, dont la campagne est pour nous un patrimoine et une des sources importantes de notre qualité de vie, se voit être victime du manque de citoyenneté de certains.

 Entre les sacs de fast-food jetés par les portières et les dépôts sauvages de gravas ou autres déposés dans les chemins, les stigmates de ce manque de respect sont de plus en plus visibles.

 De plus avec les crues du mois de juin 2016, le Grand Morin nous a déposé nombre de déchets sur ses rives.

 Nous avons décidé d’agir. Nous organisons le samedi 17 juin 2017 une journée de nettoyage de la nature jouyssienne. Nous fixons rendez-vous à tous ceux qui souhaitent nous aider à 14H devant la maison des associations, où nous commenceront par répartir les tâches et vous expliquerons comment traiter les déchets collectés.

 Nous comptons sur votre soutien, sur votre participation et merci de diffuser cette information le plus largement possible.

 Plus nous serons nombreux plus notre action sera efficace.

 Espérant que vous serez sensibles à cette initiative,

Initiative citoyenne

Nos élus

Michael ROUSSEAU

  • Conseiller Municipal,
  • Conseiller communautaire des 2 Morins,
  • Délégué Titulaire au Parc Naturel Régional de la Brie des deux Morins,
  • Délégué Suppléant du SIVU (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique) Gendarmerie de Rebais et au CLSPD (Conseil Local de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance),
  • Membre Titulaires du CCAS (Centre Communal d’Action Social), Membre Titulaire de la Commission d’Appel d’Offre & ouverture de plis, Membre de la commission des Finances, de la commission Voirie & Éclairages, de la commission Urbanisme, de la commission Bâtiments et Travaux neufs, de la commission Fêtes, Loisirs et Sports, de la commission Informatique, de la commission Eau & Assainissement, de la commission Cimetière, de la commission Culture et relation avec les Associations, de la commission des Écoles.

IJ’INFO 2

ijinfo numero 2 page 1

Sortie du second numéro de notre journal IJ’INFO.

A la demande de Monsieur et Madame BENKADDOUR, les gérants du Proxi, et de Monsieur BERTRAND, assureur, nous souhaitons apporter quelques précisions concernant notre article « PATRIMOINE A LIQUIDER » de notre IJ’INFO N°2.

Malgré notre opposition à la vente du patrimoine communal, nous sommes satisfait du choix des futurs propriétaires de maintenir ouverte l’épicerie du village et nous vous invitons à découvrir et profiter de cette supérette comme de tous les autres commerces jouyssiens afin de maintenir l’économie locale.  

Aussi, suite au transfert du Portefeuille d’Assurance de Monsieur BERTRAND à Coulommiers, nous sommes heureux de découvrir que cet établissement ne fermera pas et sera désormais tenu par une association d’aide à la personne.

Si l’ambiguité de l’article leur a porté préjudice, nous en sommes désolés et leur demandons de bien vouloir accepter nos d’excuses.

L’équipe d’Initiatives Jouyssiennes

Télécharger la version PDF.

 

ijinfo numero 2 page 1

 

ijinfo numero 2 page 2

 ijinfo numero 2 page 3

 ijinfo numero 2 page 4

 

Les éoliennes dans le paysage jouyssien

Le contexte

Samedi 13 février 2016 à 14H, s’est déroulée la première rencontre citoyenne de l’association. Il ne s’agissait pas de faire une réunion publique, mais de rassembler les membres de l’association et quelques invités pour échanger sur un sujet qui va prochainement devenir l’actualité de notre village. Nous avons choisi cette forme, car d’une part nous ne souhaitons pas nous substituer à la Mairie, à qui nous laissons le soin (nous l’avons demandé à Monsieur le Maire) d’organiser une réunion publique d’information, et d’autre part s’agissant d’une première et afin que le débat reste serein, notre association naissante n’a pas souhaité pour l’instant risquer de reproduire l’ambiance peu productive des réunions publiques des élections municipales.

C’est donc autour du projet éolien présenté en conseil municipal il y a quelques semaines, qu’une douzaine de membres et d’invités se sont retrouvés.

Tout d’abord, nos élus nous ont fait part des informations qu’ils ont eu en commission et en conseil municipal sur le projet de « Global Wind Power » avec une partie financière, une partie technique et un descriptif de la zone d’implantation qui concerne notre commune.

Le projet

Point Financier :

estimation retombés

abréviations

Source Global Wind Power

Point Technique:

Pour chaque éolienne implantée, il faut prévoir une parcelle de 2500m² (≈ 7.000€/an à la location). Les éoliennes doivent être éloignées entre elles d’une distance de 4 à 7 diamètres de pales. Les éoliennes prévues par l’étude auront pour hauteur 80m de mât et 40m de pale.

Une éolienne a une durée de vie de 15 à 20 ans, sachant qu’elle fonctionne 25% du temps en moyenne.

La loi prévoit une distance d’éloignement des habitations de 500m au minimum.

A partir de la délibération du Conseil Municipal, il faut compter :

– 6 mois de prospection foncière

– 15 à 18 mois d’étude de faisabilité (analyse aviation civile, militaire et impact écologique)

– 4 mois pour le dépôt du dossier d’acceptation auprès de l’Etat

– 6 à 12 mois d’enquête publique

– 3 mois d’enquête et de validation de l’autorité préfectorale

– 12 à 24 mois de recours (Tribunal Administratif, Cour d’Appel, …)

Zone de l’étude :

 

La zone de l’étude pour la commune de Jouy-sur-Morin s’étend :

– du bas de Champcormolin et de Pinebart au Nord

– la Croix du Jariel à l’Est,

– la RD204 au Sud

– l’Est de Breuil à l’Ouest

La zone est couverte de bois (le Grand Champ) et de terres agricoles.

La zone d’étude pour la commune de Saint-Remy-de-la-Vanne s’étend pour la première zone :

– du Sud de Saint-Léger au Nord,

– de l’Ouest de Champcormolin à l’Est,

– du Nord de Breuil au Sud,

– de l’Est de Launoy-Beaufort et Lettrée à l’Ouest.

La seconde zone se situe entre Rebais au Nord, Montmogis au Sud, Lettrée à l’Est et Saint-Siméon à l’Ouest.

Le débat

Les réactions n’ont pas tardé et chacun a participé au débat en faisant part de son expérience (un proche ayant travaillé sur l’implantation d’un champ éolien), de ses craintes (impact écologique sur le couloir migratoire et sur l’esthétique de notre village), de son point de vue sur les faibles retombées économiques pour notre commune (faibles par rapport au préjudice) ou encore sur le fait que la transition énergétique nécessaire de la France passe par ce type de projet.

Les échanges ont été riches et courtois. Après une heure et demie de discussion, nous avons conclu par un tour de table afin que chacun puisse dire s’il est plutôt pour ou contre cette implantation d’éolienne.

La conclusion est assez claire : les pour se regroupent autour de deux arguments, si cela ne se fait pas ici mais sur une commune voisine nous auront les nuisances sans aucun avantage, et l’implantation d’éoliennes est « dans l’air du temps ». Les contres regroupent ceux qui estiment que les nuisances sont beaucoup trop importantes, ceux qui estiment que les retombées économiques sont trop aléatoires et ceux qui trouve l’impact écologique trop important.

Bien entendu, en trame de fond, le sujet est plus large et nous avons évoqué le problème de la transition énergétique.

Cette première rencontre semble avoir satisfait les attentes de tous. Elle a permis de poser une réflexion collective suffisamment tôt pour aborder le sujet sereinement.

 

{jcomments on}

Lettre ouverte – Projet implantation d’éoliennes

{jviewerjs images/PDF/Courrier_Maire_Eolienne.pdf; width=100%; height=200px; fullscreen=1; %s}

Monsieur le Maire,

Lors du conseil municipal du 22 décembre 2015, vous avez évoqué publiquement, lors des questions diverses, le projet de la société « Global Wind Power » d’implanter des éoliennes sur le territoire, notamment à Saint-Remy-la-Vanne et Jouy-sur-Morin. Vous aviez convié l’ensemble des conseillers municipaux à assister avec vous à la rencontre programmée avec la société à l’origine du programme.

 

Cet entretien a eu lieu en mairie, le 6 janvier 2016 en présence de conseiller de la majorité, de l’opposition et de vous-même ainsi qu’une représentante de la société « Global Wind Power ». Elle nous a présenté le projet d’implantation de 4 à 6 éoliennes sur le Nord de la commune, dans un projet de plus grande envergure en lien avec la commune de Saint-Remy-la-Vanne. Je vous ai alors averti du rejet probable par une partie de la population, si elle n’est pas informée et intégrée dans le projet. Nous avions alors convenu de la nécessité d’organiser une réunion publique à la mi-février avant la réunion du conseil municipal qui devra délibérer sur cette étude.

Nous avons organisé, dans le cadre de notre association, une réunion sur ce sujet. Je vous confirme l’inquiétude de la population à propos d’un tel projet, en raison du manque d’informations.

Nous n’avons pas été, à ce jour, conviés à une réunion publique comme prévu, ou appeler à délibérer sur la proposition de « Global Wind Power ». Pouvez-vous me confirmer votre intention de saisir l’avis de la population sur cet important projet.

Recevez, Monsieur le Maire, l’assurance de ma meilleure considération.

Michael ROUSSEAU

Conseiller Municipal de Jouy-sur-Morin
Président d’Initiatives Jouyssiennes

{jcomments on}

Nos bonnes idées peuvent être reprises

Lors de la campagne des dernières élections municipales, nous avons fait des propositions sur des sujets qui semblaient aux jouyssiens délaissés par nos élus, telles la sécurité devant l’école du Champlat et la restauration scolaire. Depuis que les commissions municipales ont repris leurs activités, nous avons relancé ces sujets et nous devons constater avec bonheur que ces deux-là sont repris dans les travaux de la nouvelle municipalité.

Depuis plusieurs décennies, la sécurité devant le Champlat est un sujet de conflit entre la municipalité et les parents d’élèves. Pourtant mis à part une zone 30, rien n’oblige les automobilistes à ralentir. Lors de la campagne, nous avons mis en évidence que des solutions existent contrairement à ce qui était répondu aux parents par les anciennes équipes municipales. Aujourd’hui ce sujet est débattu en commission et nous espérons enfin qu’un dispositif adapté améliore la sécurité de nos enfants. La forme ne sera probablement pas celle que nous proposons : un coussin berlinois facile de pose, peu couteux et n’impactant pas le passage des cars et des camions, mais ce sujet n’était encore jamais arrivé aussi haut dans le débat municipal.

Concernant la restauration scolaire, nous proposons de renégocier le contrat actuel qui est confié depuis trop longtemps à la même société de restauration collective. L’objectif étant de revoir à la hausse les prestations. Des problèmes de qualité ont déjà été observés et une ouverture à la concurrence est inévitable. Cette proposition vient d’être reprise dans les objectifs de la nouvelle municipalité et un appel d’offre a été lancé.

Gageons que nos propositions, tant décriées pendant la campagne, continuent à inspirer l’ensemble des élus de Jouy-sur-Morin.

 

{jcomments on}

Implication de certains élus

Lors de la seconde réunion du conseil municipal après l’élection du maire et des adjoints, qui votait les représentants auprès des organismes extérieurs et les membres des commissions municipales, nous pouvions déjà constater que certains nouveaux élus montraient des réticences à s’impliquer. Nous aurions pu espérer que fraichement élus, nos conseillers municipaux auraient souhaité montrer aux jouyssiens qu’ils avaient fait le bon choix. Pourtant, alors que nous pensions que la majorité aurait du mal à accepter que nous, opposition, représentions la commune dans des organismes extérieurs, il n’en fut rien. Il y avait 35 postes de représentants à pourvoir, nos 3 élus en ont obtenu 1 sur 5. Là où le bât blesse, c’est que 4 membres du conseil n’ont aucune représentation…

Alors comment expliquer qu’aucun élu de la majorité ne se soit « dévoué » pour représenter la commune auprès du syndicat de télévision ? Visiblement nos élus ne font pas partie des jouyssiens qui ont des problèmes de réception hertzienne. Ils n’ont peut-être pas perçu que notre village étant dans une vallée, le relais de Beauchien permet à beaucoup d’habitants de la commune de recevoir la télévision.

Nous en arrivons à cette situation paradoxale : un syndicat qui gère une installation localisée sur notre commune, offrant à nos administrés un service, qui, à ce jour, n’a plus de représentant jouyssien !

 

{jcomments on}