Réunion d’Information Linky – 15/10/2018 20h00

LUNDI 15 OCTOBRE À 20H, MAISON DES ASSOCIATIONS (en face de la salle communale)

Le déploiement des compteurs communicants a commencé sur la commune de Jouy-sur-Morin.

La délibération que le groupe Intiatives Jouyssiennes avait déposée, ayant été retoquée par la sous préfecture et annulée par le conseil municipal, nous vous proposons une réunion d’information sur le compteur Linky.

– Est ce que je peux refuser le déploiement ?
– Le compteur Linky est-il dangereux ?
– Est ce que toutes les habitations sont-ils concernés ?
Nous essayerons de répondre à ces questions et à bien d’autre lors de la réunion publique.

Le compte-rendu de la réunion : 

Les ondes :
Il est rappelé que les mesures s’effectuent à 20 cm du compteur. Les émissions d’ondes d’objets manufacturés à l’étranger sont contrôlé notamment grâce aux normes NF et CE.
Le compteur Linky reste un émetteur d’onde supplémentaire.

Incendies :
4 enquêtes d’incendie sont toujours en cours incriminant le compteur Linky. On ne sait pas pour l’instant si c’est le compteur ou son installation qui est en cause.

Déploiement :
125 compteurs déjà déployés à jour. Les compteurs de l’allumage public ont été déployés.
Seuls les propriétaires avec un compteur sur une propriété privée peuvent refuser le changement du compteur (à l’intérieur du domicile, d’une cour privée, d’une cour commune en copropriété). Dans le cas contraire, ENEDIS sera coupable de violation de domicile.
Astuce pour les propriétaires avec compteur en limite de propriété : envoyer un courrier en AR refusant le déploiement, et préciser que le maintien d’une personne à domicile ne permet pas la coupure électrique. Cela ralentit le déploiement …
Pour l’instant, la date limite d’installation des compteurs Linky fixé par la loi de transition énergétique est fixé à 2021. Mais rien ne dit que cette date soit repoussée par le législateur sachant qu’ENEDIS est déjà très en retard dans son planning de déploiement.

Avis de la mairie :
Le groupe Initiatives Jouyssiennes a déposé une délibération demandant l’arrêt du déploiement en juin, adopté à la majorité. La sous-préfecture a demandé le retrait de la délibération, en répondant point par point à nos arguments. La délibération a été retiré par la majorité en septembre, et le déploiement des compteurs a débuté dans la foulée.

Intervention de la salle :
– C’est la loi de transition énergétique qui a conduit à la mise en œuvre du Linky. En Europe, de nombreux pays européens ont refusé le déploiement des compteurs communiquant
– On ne pas relever les index du Linky à distance, on peut seulement suivre sa consommation quotidienne
– Le déploiement sera facturé en 2021. (en réalité aucun chiffre n’est précisé dans les contrats concernant une facturation des relevages d’index et du changement des compteurs après l’obligation légale d’installation des compteurs Linky)
– Les compteurs ne nous appartiennent pas
– Linky ne va pas permettre de faire des économies pour les particuliers car ils ne savent pas réellement ce que chaque appareil consomme.
– A partir de 2021, les abonnements augmenteront de 10€/mois pour financer le déploiement
– Pour l’instant rien n’est précisé qu’en au recyclage des 40 millions d’anciens compteurs électriques
– Le compteur LINKY ne se réarme pas s’il disjoncte, il faut se déplacer
– Bientôt, déploiement du compteur GAZPAR pour relever les consommations de gaz à distance.

 

Laisser un commentaire