Lettre ouverte – Projet implantation d’éoliennes

{jviewerjs images/PDF/Courrier_Maire_Eolienne.pdf; width=100%; height=200px; fullscreen=1; %s}

Monsieur le Maire,

Lors du conseil municipal du 22 décembre 2015, vous avez évoqué publiquement, lors des questions diverses, le projet de la société « Global Wind Power » d’implanter des éoliennes sur le territoire, notamment à Saint-Remy-la-Vanne et Jouy-sur-Morin. Vous aviez convié l’ensemble des conseillers municipaux à assister avec vous à la rencontre programmée avec la société à l’origine du programme.

 

Cet entretien a eu lieu en mairie, le 6 janvier 2016 en présence de conseiller de la majorité, de l’opposition et de vous-même ainsi qu’une représentante de la société « Global Wind Power ». Elle nous a présenté le projet d’implantation de 4 à 6 éoliennes sur le Nord de la commune, dans un projet de plus grande envergure en lien avec la commune de Saint-Remy-la-Vanne. Je vous ai alors averti du rejet probable par une partie de la population, si elle n’est pas informée et intégrée dans le projet. Nous avions alors convenu de la nécessité d’organiser une réunion publique à la mi-février avant la réunion du conseil municipal qui devra délibérer sur cette étude.

Nous avons organisé, dans le cadre de notre association, une réunion sur ce sujet. Je vous confirme l’inquiétude de la population à propos d’un tel projet, en raison du manque d’informations.

Nous n’avons pas été, à ce jour, conviés à une réunion publique comme prévu, ou appeler à délibérer sur la proposition de « Global Wind Power ». Pouvez-vous me confirmer votre intention de saisir l’avis de la population sur cet important projet.

Recevez, Monsieur le Maire, l’assurance de ma meilleure considération.

Michael ROUSSEAU

Conseiller Municipal de Jouy-sur-Morin
Président d’Initiatives Jouyssiennes

{jcomments on}

Réunion du Conseil Communautaire – 25/02/2016

Jeudi 25 février 2016 à 19 heures 30 – Salle polyvalente de Bellot

Ordre du jour :

  • APPEL, CALCUL DU QUORUM, DESIGNATION DU SECRETAIRE DE SEANCE,
  • APPROBATION DES PRECEDENTS COMPTES-RENDUS
  • Relais d’Assistants Maternels (RAM) et Lieu d’Accueil Enfants Parents (LAEP) : Présentation des structures : 1ere et 2ème antenne du RAM et du LAEP Acquisition de véhicules – 1 pour la 2ème antenne du RAM et 1 pour le LAEP
  • PERSONNEL : Document Unique Régime Indemnitaire Suppression du poste d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles) et création d’un poste d’agent social – pour l’accueillante du LAEP Accueil d’une stagiaire en licence professionnelle dans le domaine de l’ »Accueil professionnalisé des publics à besoins spécifiques » pour une période de 3 mois.
  • FINANCES : Informations budgétaires : intégration dans le budget intercommunal des participations en faveur de Mission Locale, Croix Rouge, SAGE des deux Morin…
  • SPORT Mise à disposition d’un agent à la commune de St Cyr sur Morin pour les NAP Tarif des sorties durant les vacances scolaires ou sur les temps de l’Ecole Multi-sports
  • JURY DE CONCOURS Désignation des membres pour le jury de concours – choix de l’architecte pour le futur télécentre
  • NATURA 2000 : Demande de subvention auprès du Conseil Régional et des fonds Européens au titre de 2016
  • CULTURE : Tarifs du Festival Musical des Eglises 2016
  • ORDURES MENAGERES: Modification des zones Intercommunale de perception – Intégration de Montenils dans la zone d’intervention du SMICTOM – Etat 1259 TEOM
  • AMENAGEMENT DE L’ESPACE : Demande de subventions auprès du Conseil Départemental (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) pour le circuit d’itinéraire VTC
  • QUESTIONS DIVERSES Intervention de Lionel MOINIER –projet de mutualisation des cantines scolaires Intervention d’Anne CHAIN LARCHÉ sur différents points.

Formation Télécentre 22/02/2016

XMEND301

1ère formation au télétravail le 22 février 2016 à l’espace de formation de Rebais (77), en Ile-de-France

Située en grande couronne francilienne, en Seine-et-Marne, la Communauté de communes la Brie des Morinprépare un projet de télécentre/coworking sur son territoire. Dans l’attente de la construction du bâtiment qui va accueillir ce tiers-lieu, la Communauté de communes la Brie des Morin a ouvert un espace de formation et lance une formation spécifique au télétravail.

Dispensée par un formateur expérimenté, expert en télétravail, cette formation vise à permettre de lancer et développer son activité à distance, en tiers-lieu ou à domicileElle s’adresse en priorité aux travailleurs indépendants.

Concevoir sa stratégie et créer ses outils marketing, démarcher ses clients, développer son fonds de commerce, choisir son statut juridique, gérer ses factures… sont autant de sujets abordés à cette formation. Durant cette semaine de formation, les stagiaires prépareront leur projet de création d’entreprise. Des exercices oraux de présentation de leur entreprise, de dialogue commercial seront pratiqués, ainsi que la mise en place de leur gamme d’outils de communication. Un module sera consacré à l’organisation du travail à domicile (prévoir son temps de travail en tenant compte de son entourage, établir des contacts, adapter son espace pour un travail performant…).

La première session se déroulera du 22 au 26 février 2016 l’espace de formation de Rebais (77)  (si suffisamment d’inscrits)

Téléchargez le bulletin d’inscription et d’informations 

Contact : Fabienne OUDOT, chargée de développement économique et touristique – Communauté de communes la Brie de Morin – Tél 01 64 65 21 51 ou espace-formation@ccbriedesmorin.fr

La Communauté de communes la Brie des Morin adhère à l’association-réseau Initiatives Télécentres 77.

cid:<a href=cid:<a href=

Qui sommes-nous ?

« Initiatives Jouyssiennes » est une nouvelle association qui prolonge la dynamique que nous avons déclenchée avec la liste « Tous Jouyssiens » lors des élections municipales de septembre 2015.

L’objet de notre association, selon nos statuts, est :

  • de développer toutes les actions permettant aux élus d’opposition d’accomplir au mieux leur mandat pour faire vivre la démocratie et développer la participation des citoyens, de leur permettre de contrôler de façon efficace la gestion municipale,
  • de développer la pluralité de l’information aux habitants, de relayer leurs préoccupations,
  • d’être un éventuel lanceur d’alerte sur la gestion municipale,
  • de proposer des projets d’intérêt général pour la commune,
  • d’être vigilante quant au bien-fondé des dépenses publiques engagées,
  • d’étudier et de communiquer sur l’opportunité de décisions administratives, sur la réalisation de travaux ou leur absence,
  • de permettre une collaboration optimale avec l’intercommunalité dont dépend la commune de Jouy-sur-Morin,
  • d’être l’expression communautaire des élus défendant les valeurs de l’association,
  • d’informer la population sur la vie de la commune,
  • d’organiser des actions socioculturelles, sportives ou de loisirs,
  • de préparer la participation aux prochaines échéances électorales locales.

Régulièrement nous pourrons vous informer sur la vie municipale de Jouy-sur-Morin, via IJ’info ou prochainement sur notre site internet « initiatives-jouyssiennes.fr ». En fonction de l’actualité locale, les sujets seront plus ou moins légers, mais nous espérons que les articles proposés vous donneront un regard nouveau sur la vie de notre si beau village.

Nos bonnes idées peuvent être reprises

Lors de la campagne des dernières élections municipales, nous avons fait des propositions sur des sujets qui semblaient aux jouyssiens délaissés par nos élus, telles la sécurité devant l’école du Champlat et la restauration scolaire. Depuis que les commissions municipales ont repris leurs activités, nous avons relancé ces sujets et nous devons constater avec bonheur que ces deux-là sont repris dans les travaux de la nouvelle municipalité.

Depuis plusieurs décennies, la sécurité devant le Champlat est un sujet de conflit entre la municipalité et les parents d’élèves. Pourtant mis à part une zone 30, rien n’oblige les automobilistes à ralentir. Lors de la campagne, nous avons mis en évidence que des solutions existent contrairement à ce qui était répondu aux parents par les anciennes équipes municipales. Aujourd’hui ce sujet est débattu en commission et nous espérons enfin qu’un dispositif adapté améliore la sécurité de nos enfants. La forme ne sera probablement pas celle que nous proposons : un coussin berlinois facile de pose, peu couteux et n’impactant pas le passage des cars et des camions, mais ce sujet n’était encore jamais arrivé aussi haut dans le débat municipal.

Concernant la restauration scolaire, nous proposons de renégocier le contrat actuel qui est confié depuis trop longtemps à la même société de restauration collective. L’objectif étant de revoir à la hausse les prestations. Des problèmes de qualité ont déjà été observés et une ouverture à la concurrence est inévitable. Cette proposition vient d’être reprise dans les objectifs de la nouvelle municipalité et un appel d’offre a été lancé.

Gageons que nos propositions, tant décriées pendant la campagne, continuent à inspirer l’ensemble des élus de Jouy-sur-Morin.

 

{jcomments on}

Implication de certains élus

Lors de la seconde réunion du conseil municipal après l’élection du maire et des adjoints, qui votait les représentants auprès des organismes extérieurs et les membres des commissions municipales, nous pouvions déjà constater que certains nouveaux élus montraient des réticences à s’impliquer. Nous aurions pu espérer que fraichement élus, nos conseillers municipaux auraient souhaité montrer aux jouyssiens qu’ils avaient fait le bon choix. Pourtant, alors que nous pensions que la majorité aurait du mal à accepter que nous, opposition, représentions la commune dans des organismes extérieurs, il n’en fut rien. Il y avait 35 postes de représentants à pourvoir, nos 3 élus en ont obtenu 1 sur 5. Là où le bât blesse, c’est que 4 membres du conseil n’ont aucune représentation…

Alors comment expliquer qu’aucun élu de la majorité ne se soit « dévoué » pour représenter la commune auprès du syndicat de télévision ? Visiblement nos élus ne font pas partie des jouyssiens qui ont des problèmes de réception hertzienne. Ils n’ont peut-être pas perçu que notre village étant dans une vallée, le relais de Beauchien permet à beaucoup d’habitants de la commune de recevoir la télévision.

Nous en arrivons à cette situation paradoxale : un syndicat qui gère une installation localisée sur notre commune, offrant à nos administrés un service, qui, à ce jour, n’a plus de représentant jouyssien !

 

{jcomments on}

Une augmentation qui n’augure rien de bon

Deux jours avant le réveillon de Noël, le conseil municipal a délibéré sur le prix de location de la salle communale ainsi que sur les concessions des dernières résidences de nos disparus. La majorité municipale a estimé que notre foyer n’était pas loué assez cher. Ce dernier se dégrade année après année sans aucun, ou presque, investissement. Ce lieu aux murs saumon qui s’écaillent, sert pourtant au rassemblement de tous les jouyssiens à chaque élection, cérémonie et événement associatif. Si par bonheur vous arrivez à trouver un week-end disponible et pas encore réservé par une association de la commune … Il vous en coûtera maintenant plus cher à la location. Dans la foulée, le tarif des concessions du cimetière est augmenté de 5% (passage de 500€ à 525€ pour 50 ans). Les élus de l’opposition ont tous voté contre ces augmentations injustifiées et difficilement compréhensibles.

Heureusement nos voix ont permis d’augmenter de 2€ la prime de naissance après une longue bataille avec le maire adjoint chargé des finances. Après le vote, 9 voix contre 9, la balle au centre, mais le maire fait pencher la balance en faveur de l’augmentation. Beaucoup d’énergie pour si peu…

L’année dernière, lors du premier vote du budget, une augmentation des impôts locaux de 10% avait été soumise au conseil municipal qui l’avait alors rejeté. Après ces augmentations farfelues de fin d’année, quand sera-t-il en 2016 ? Suite au prochain épisode …

 

{jcomments on}

Voeux ou meeting ?

Il y a quelques années, la réception des vœux du Maire de Jouy-sur-Morin était un petit rassemblement convivial où les jouyssiens qui avaient participé à l’animation de la commune étaient mis à l’honneur. Ce rassemblement était à l’image de la population, amicale, simple, bon enfant, et surtout non pollué par la politique politicienne qui encombre le débat national. La population et la commune étaient plus mises en valeur que les élus.
Depuis les élections régionales et la prise de partie de notre Maire Luc Neyrinck pour la liste de « Les Républicains », nous sentons que la neutralité de la vie politique locale est mise à mal.
Samedi soir lors du premier rassemblement citoyen de l’année sur notre commune, c’est sur une estrade et non plus au sein de ses administrés que notre premier élu à fait son discourt. Et il était bien encadré puisque étaient présents Anne Chain-Larché (Maire de « Saint Denis les Rebais », Présidente de la communauté de communes de « La Brie des Morin », Sénatrice et fraichement élu comme Vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France), Yves Jaunaux (Maire de « La Ferté Gaucher », vice-président de la communauté de communes de « Cœur de Brie », Conseiller Départemental) et Christian Jacob (député Maire de « Provins », président du groupe « Les Républicains » à l’assemblée nationale et Président de la Communauté de communes du Provinois). Tous ont eu leur quart d’heure de parole où ils ont pu se réjouir des mandats obtenus ou gardés dans l’année, critiquer le gouvernement et critiquer ceux qui étaient à leur place départementale et régionale avant les dernières élections. Nous avons aussi eu des épisodes sarcastiques sur ceux qui se sont fait battre lors des dernières municipales ainsi qu’une partie sur l’arrivée des migrants sur la commune. Ce dernier point étant encore une fois l’occasion de parler d’eux en proférant des « ces gens-là… » et de critiquer les institutions qui les ont mis sur notre commune aussi vite et sans communication. Pourtant c’était l’occasion d’apaiser la population, il n’a pas jugé utile d’avoir un petit mot pour ces jeunes gens qui sont déracinés et qui se comportent mieux que bien des français à l’étranger. Il aurait pu par exemple aussi leur souhaiter comme à toute la population, une bonne année et une prompte amélioration de leur situation. Il aurait pu un peu les considérer comme des jouyssiens, puisqu’ils vivent à Jouy-sur-Morin, joue au football sur notre terrain avec les jeunes jouyssiens et ils participent (même avec leur faibles moyens) à faire fonctionner les commerçants jouyssiens.
Nous ne pouvons rien contre l’arrogance des vainqueurs. Après tout ils ont gagné, ils ont bien le droit d’en être content. Mais est-il normale que les vœux du Maire de notre petite commune qui n’a jamais eu de Maire bénéficiant d’une investiture politique deviennent un meeting de « Les Républicains » ?
Alors que ce rendez-vous devrait unir les jouyssiens, il devient clivant.
L’idée que notre village reste un peu celui des irréductibles qui ne cèdent pas contre les « grands » me plaisait bien. Nous savions que cela arriverait un jour, mais j’avoue que ces vœux 2016 à Jouy-sur-Morin m’ont laissé un mauvais arrière-goût. Dommage, les petits fours étaient excellents…

{jcomments on}

Encourager les associations… mais pas trop quand même…

Comme beaucoup d’associations qui se créent, nous avons demandé à domicilier « Initiatives Jouyssiennes » en Mairie de Jouy sur Morin. Ceci est une demande simple et classique qui facilite la continuité de l’association dans le temps et au gré des changements de bureau. Dans notre cas, le but de l’association étant la vie de la commune, cet attachement à la Mairie n’en aurait que plus de sens.
Et bien « non »… Voici la réponse de notre Mairie quand à cette domiciliation.
Pourtant, le petit almanach municipal que les jouyssiens ont eu dans leur boite aux lettres avant les fêtes de fin d’année 2015, fait une grande place à cette tradition républicaine qui consiste au regroupement des citoyens en associations. Ceci semble être un encouragement à en créer. Il est vrai que le dynamisme local est très lié au tissu associatif qui mériterait d’être plus riche à Jouy-sur-Morin.
Il semble que l’objet de notre association ne rentre pas dans la politique de développement associatif de la Mairie !